La BIENVEILLANCE

Pourquoi souvent on se trompe on se leur sur la bienveillance ?

La bienveillance est un concept humain mal compris de l’ensemble de l’humanité.

Elle suscite  un clivage entre ceux qui pensent que c’est une façon de faire pour arriver à ses fins ou amadouer les gens et les autres qui pensent que c’est une envie d’être ultra souple voir passif, cela est très loin de là vérité.

En effet la bienveillance ne peut se réduire à une qualité telle par exemple une forme de souplesse .Il est vrai qu’elle va bien au-delà des qualités qu’elle amplifie.

Tout cela n’est que le sommet de 15 % visible de l’iceberg bienveillance.

La bienveillance : un autre état d’être

La bienveillance est d’abord et avant tout un état d’être qui se nourrit de racines profondes dont nous parlerons un peu plus loin… C’est comme un arbre qui met des années avant d’être grand et fort et étend toutes ses feuilles pour enfin s’ouvrir à la Vie …tout en offrant ses fleurs au monde .

Notre Bonté (synonyme)met du temps à s’édifier .Elle est souvent l apanage de personnes d’un certain âge…

On peut y être prédisposé par son caractère toutefois on peut la développer petit à petit sur la base de la connaissance de soi-même. En effet la personne qui développe la connaissance de soi va également augmenter son amour pour son être profond et c’est cela qui va mener à la bienveillance.

Le chemin de cette bienveillance croît dans un mouvement centripète qui se nourrit d’une base d ‘amour de soi et de son être Véritable. À ce moment-là, la bienveillance peut diffuser de nous vers les autres. C’est un peu comme une onde de compréhension ,mêlé de sagesse: elle nous pousse vers notre humanité. Celle ci peut alors s’amplifier petit à petit dans notre vie.

La bienveillance, c’est aussi cette forme d’équilibre des énergies internes …un peu comme les doshas de la médecine ayurvédique ,vous voyez ?

Certains diront où la personne est centré, qui fait que nous pouvons nous observer en train de réagir ou d’agir au quotidien. C’est elle qui nous fait conscientiser nos actions et habitudes qui ne sont plus vraiment adéquates ou qui sont directement dicté par notre égo.

La bienveillance comme principe d’homéostasie et d’équilibre

La nature de la bienveillance nous propose d’équilibrer les opposés: le yin le yang aussi bien dans nos caractères que dans nos habitudes .Elle permet une bascule vers ce qui est fondamental pour notre être c’est-à-dire nos valeurs. 

Elle agit exactement comme l’homéostasie dans le corps toujours à la recherche du retour à l’équilibre alors que là c’est sur le plan de l’esprit.

Je la soupçonne aussi d’agir sur le lien entre le corps et l’esprit afin de toujours viser l’harmonie et l’homéostasie.Par conséquence, elle devient facteur régulateur de nos humeurs…

Et nous permet donc d’être clair et lucide avant d’agir de façon à être en accord avec qui l’on est. Et c’est quand il y a cette clarté et cette lucidité sur soi-même que nous pouvons nuancer les choses et nous mettre à la place de l’autre. Alors comment différencier la bienveillance de la fausse bienveillance ?

Je dirais que la vraie bienveillance amène la paix dans les relations humaines. Donc de nous sommes enfin à nouveau alignés avec nous-mêmes et c’est indiscutable : elle diffuse l’harmonie et le respect .

Toutefois, cela n’enlève rien à notre capacité à dire non ou à se protéger face a des comportements qui nous serait nuisibles.

Parce qu’en même temps elle s’appuie sur le socle de la fluidité et nous permet de balancer entre notre écoute profonde de notre être et notre environnement extérieur de façon à dissoudre les couches de nos blessures . Elle cherche notre équilibre ,notre centre …

La bienveillance nous aide à déployer les racines de son être

Avec elle, je suis persuadé que notre être véritable devient de plus en plus pur, de plus en plus en harmonie avec notre personnalité.

D’ailleurs, de même que notre psyché s’épure, la personne va être proche de son être profond , déshabillé de la réactivité égotique . Vous savez quand nous réagissons pour avoir raison !

C’est pour cela que le yoga et le souffle sont des moyens puissants pour développer cette fluidité bienveillante.

La bienveillance passe par l’accueil de soi-même, elle vient s’aligner à nos désirs de notre Etre. Elle agit davantage en fonction de son être !Ainsi, elle répond à nos aspirations profondes .Mais d’où viennent Celles-ci ?

Des intentions de notre être et de nos besoins qui sont liés à notre corps.

Par conséquent, l’importance d’accueillir son corps et d’en faire un allié devient le socle sur lequel se base les postures de yoga ou de méditations.

Etes vous bienveillant envers vous même ? Si vous l’êtes, alors vous devenez bienveillante envers son entourage de manière complètement naturel !!!

Alors à ce moment-là, la bienveillance devient cette espace-miroir ou les autres vont se laisser éclairer , même immergé dans ce bain de neutralité ….Même si tout cela se fait dans une forme de douceur naturelle .Est-ce vous êtes prêt(e) à saisir la perche pour mieux vous comprendre ?

Pour conclure je dirais que le la bienveillance n’est pas seulement être aimable, être gentil, être courtois, elle s’inscrit avec les racines que nous venons d’énumérer .Et ses racines viennent s ‘abreuver sans nul doute à la source de la conscience elle-même.

Les effets de la bienveillance sur nos vies

Nous constatons que cette bienveillance est certainement issue de la somme de nos expériences et donc de notre maturité .Elle se base sur le socle de la connaissance de soi-même ,aiinsi que celui de la paix en nous-mêmes.

Le parfum pur de lucidité sur nous-mêmes qu’elle diffuse et le regard que nous avons dans la relation avec nous va transformer le regard sur la relation avec les autres. Elle se déploie de concert avec sa sœur jumelle l’accueil de soi .C’est alors que nous recevons simplement l’instant présent. Sans doute ouvre-t-elle d’autres espaces dont nous n’avons pas conscience.

Cette Bonne fée nous permet de relativiser les choses sans pour autant devenir fataliste ni renoncer à nos besoins ou qui nous sommes. Elle va juste permettre de mettre davantage de :

Il est évident des méditations quelles soient dynamique ou pas permettent de développer cette graine de paix inépuisable qu’ est la bienveillance.

  • compréhension de fluidité et d’amour dans nos relations.

Que produit elle sur notre vie ? Nous ouvrons de nouvelles connexions neuronales , des portes de notre capacité d’apprentissage

Du coup ,nous observons que nous avons de nouveaux schémas et comportements plus adaptés à la réalité.

Myriam Jones

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *